Les asanas, ou postures, couvrent toute la gamme des positions de base : debout, assise, en flexion avant, en torsion, en inversion, en flexion arrière et couchée. Elles ont une logique que l’élève doit intérioriser pour les pratiquer correctement.

« Une asana n’est pas une posture que l’on peut prendre de façon mécanique. Une asana demande conscience et concentration, avec lesquelles on atteint un équilibre entre le mouvement et la résistance » BKS Iyengar.

Les postures debout et d’équillibre

Les postures debout et d’équilibre étirent les muscles, assouplissent les articulations et la colonne vertébrale, vivifient le corps et l’esprit. Elles stimulent la digestion, permettent le bon fonctionnement des reins et soulagent la constipation. Elles améliorent la circulation sanguine et la respiration.

Les postures assises

Apaisantes, elles développent la souplesse du bassin et des jambes, détendent le mental et agissent sur la pression artérielle.

Les postures en flexion avant

Ces postures favorisent l’intériorisation et conduisent vers le « lâcher prise ». Elles apaisent le mental et apportent une grande sérénité.

Les torsions

Les torsions soulagent les maux de dos, les raideurs du cou, des épaules et du bassin. Elles participent à une bonne digestion et stimulent le transit intestinal.

Les postures en flexion arrière

Revitalisantes, elles améliorent le moral. Elles ouvrent la cage thoracique et assouplissent la colonne vertébrale. Elles rendent le corps et l’esprit alertes.

Les postures inversées

Très importantes, les postures inversées augmentent la vitalité, soulagent les jambes lourdes, améliorent la circulation sanguine et stimulent le système glandulaire. Elles favorisent aussi la concentration et un sommeil récupérateur.

Les postures couchées

Elles permettent au corps de s’ouvrir en douceur d’étudier et de porter attention à son souffle, le pranayama.